La ZAC des Hauts de Sainte-Marthe – C. Glauda

« Qualité environnementale et fragmentation urbaine à Marseille : Exemple de la ZAC des Hauts de Sainte Marthe »

C. Glauda, sous la dir. d’E. Dorier, M1-M2 Geographie, 2013

Mots-clés: qualité environnementale, fragmentation urbaine, Hauts de Sainte Marthe, Marseille

Résumé: La qualité environnementale est une thématique centrale des politiques d’aménagement urbaines en France aujourd’hui et occupe une place importante dans le champ de la recherche en géographie. Nous nous proposons ici d’étudier le « premier éco-quartier » de Marseille : la ZAC des Hauts de Sainte Marthe. Ce quartier en construction, situé dans les quartiers nord de la cité phocéenne, est actuellement en pleine mutation. Ce mémoire a pour but d’étudier les dynamiques de fragmentation urbaine dans ce quartier, tout en tentant d’évaluer sa qualité environnementale. Celle-ci qui se décline à plusieurs échelles, sera questionnée, notamment dans le cadre d’une réflexion sur la notion de qualité environnementale, notion plurielle difficile, voire impossible ( ?) à définir, qui s’accompagnera d’une tentative de mise en place d’une méthodologie d’évaluation de cette qualité environnementale qui intègre également la fragmentation urbaine.

 

Présentation de l’étude

 L’étude présentée ici s’insère dans le cadre des recherches de l’ANR EUREQUA « Qualité environnementale des quartiers » principalement, et aussi dans la continuation d’un projet  sur le cloisonnement résidentiel. En 2011-2012 5 territoires marseillais en pleine recomposition immobilière ont ainsi fait l’objet d’enquêtes similaires. Ils présentés dans la carte ci-dessous.

carte-quartiers-anr

Nous nous proposons ici d’étudier le projet d’éco-quartier dans le quartier Sainte-Marthe, à Marseille, lancé en 2004. Il constitue un terrain de choix pour étudier les aménagements de la « qualité environnementale », dans la mesure où il est actuellement en cours de réalisation et permet une observation en direct du jeu des acteurs et du fonctionnement d’un éco-quartier. Le projet d’éco-quartier a été lancé en 2006. Il concerne une portion du quartier de la Sainte-Marthe, à savoir la ZAC des Hauts-de-Sainte-Marthe, situé dans les quartiers Nord de la ville, à cheval sur les 13e et 14e arrondissements, et plus précisément sur les quartiers de Saint-Joseph, Sainte-Marthe et du Merlan.

glauda glauda1

glauda3

La zone qui nous concerne est un des espaces les plus dynamiques de Marseille en termes d’évolution de la population et du niveau de vie des habitants. La ZAC se situe, à l’échelle de la ville de Marseille, dans un espace pouvant être qualifié de « front urbain ». L’éco-quartier lui-même se situe dans une zone en profonde recomposition, dans laquelle se multiplient les résidences fermées, creusant des écarts sociaux importants avec les ZUP à proximité, et participant d’une fragmentation urbaine accrue de cette zone de la ville.

glauda4

Nous pouvons observer une qualité environnementale héritée, qui correspond au noyau villageois situé au cœur de la ZAC, composé d’habitations individuelles, et principalement des maisons de villages, avec de petits jardins individuels. Il s’agit ici de l’héritage paysager et de vestiges des paysages  de prairies provençales de Marseille, entourant le noyau villageois de Sainte Marthe.


Vous aimerez aussi...